Comment rafraichir sa maison en été

Comment refroidir votre maison ? La saison chaude est officiellement arrivée, et une fois de plus, beaucoup d’entre vous luttent pour rester au frais dans leurs maisons. Les climatiseurs peuvent faire grimper les factures dans les régions où le climat est le plus chaud, et ils ne sont pas non plus la solution la plus écologique.

Comment rafraîchir votre maison sans climatisation :
Voici huit moyens simples et écologiques de garder votre maison fraîche sans avoir à faire fonctionner le climatiseur.

N’oubliez pas d’ouvrir les fenêtres et de ventiler la maison.
Parfois, la réaction instinctive est de fermer les portes et les fenêtres et de mettre la climatisation à fond.

Notre instinct nous dit d’essayer de garder l’air chaud à l’extérieur. Cependant, un bon courant et une bonne circulation d’air constituent un moyen extrêmement efficace de maintenir la maison fraîche.

Nos prédécesseurs ont toujours utilisé le vent pour se rafraîchir d’une manière ou d’une autre, simplement parce que cela fonctionne.
Vous devez étudier l’emplacement de votre maison : comprenez comment les brises diurnes ont tendance à souffler, et ce qui peut faciliter ou entraver la circulation de l’air vif dans votre maison lorsque les fenêtres sont ouvertes.

Vous pouvez également envisager d’installer une girouette de jardin ou un indicateur de vent ou tout autre instrument dans votre cour pour étudier la direction du mouvement du vent.

La possibilité de diriger un courant d’air vers votre maison – associée à une protection solaire adéquate et à d’autres stratégies – peut constituer un grand pas vers le confort lorsque la température commence à augmenter.

 

Le ventilateur, un ami précieux

Les ventilateurs de plafond et de sol peuvent créer une brise artificielle lorsque le mouvement de l’air est limité et leur fonctionnement nécessite beaucoup moins d’énergie que celui d’un climatiseur.

Un bon ventilateur de plafond crée non seulement du mouvement, mais accélère également l’ascension de l’air chaud vers le haut, l’éloignant ainsi des personnes et de vos animaux domestiques dans la maison.

Veillez à vérifier l’interrupteur situé sur le côté de votre ventilateur de plafond qui inverse le sens de rotation. Une orientation est la bonne s’il fait chaud, tandis que l’autre direction permettra de pousser l’air chaud vers le bas, ce qui est idéal dans les saisons plus froides.

 

Rafraîchisseurs d’air, rafraîchisseurs par évaporation avec ventilateur

Ils peuvent constituer une solution très rentable pour les climats plus secs où l’humidité est généralement plus faible. Ces unités ont tendance à ne consommer qu’un quart de l’énergie des méthodes de climatisation traditionnelles et, avantage supplémentaire, elles ne nécessitent pas l’utilisation de chlorofluorocarbones (CFC) toxiques.

En un mot, un refroidisseur par évaporation aspire l’air chaud de l’extérieur à travers un filtre humide. La chaleur provoque une évaporation, réduisant la température de cet air, qui est ensuite mis en circulation par un ventilateur pour rafraîchir une ou plusieurs pièces.

Il existe des solutions pour toute la maison, ainsi que des unités plus petites qui ne nécessitent aucune installation et sont relativement peu coûteuses.
Gardez la chaleur à l’extérieur
Bien que cela puisse sembler contraire à la théorie de la ventilation, un climat intérieur plus frais nécessite souvent une meilleure isolation pour empêcher la chaleur de sortir de la maison.

Il peut s’agir d’une mesure aussi simple que l’installation de coupe-courants d’air autour des portes et des fenêtres pour empêcher l’air chaud de sortir et l’air froid d’entrer, ou le renforcement de l’isolation à l’intérieur des murs, une mesure qui profitera à votre maison même par temps froid.

Par exemple avec un revêtement thermique sur la façade, une activité coûteuse mais qui peut être couverte par les avantages des déductions du bonus logement.